Exposition « Regards Solidaires »

L’association Bannalec-Sénégal – Solidarité Jeunes s’installe à la médiathèque de Bannalec du 8 janvier au 27 février pour une exposition nommée « Regards solidaires » :

invitationRegardsSolidaires

Retour sur la projection

projectionBanna Sénégal expose ses projets au public

Vendredi soir, les membres de l’association Banna Sénégal Solidarité Jeunes avaient organisé une restitution de leur dernier séjour en Afrique. Dans la salle Jean-Moulin, de nombreuses grilles d’exposition et un diaporama ont permis aux responsables de l’association d’amorcer le dialogue avec le public présent. Une trentaine de personnes ont écouté avec attention le récit des coprésidentes de l’association, qui sont revenues en détail sur l’historique du séjour de 13 membres en juillet 2015. Suite aux questions du public, Mathilde Pennanguer et Aéla Cottier Garin ont expliqué les projets en cours et les difficultés rencontrées pour récupérer le container auprès des douanes. « Mais, malgré ces retards administratifs, tous les dons ont été distribués aux partenaires sénégalais et ce séjour a été une belle réussite. Nous espérons pouvoir mettre sur pied un nouveau séjour dans deux ans, avec les nouveaux membres qui nous ont rejoints récemment, » annonçait Mathilde. Public et membres de l’association ont poursuivi les échanges autour du verre de l’amitié, au son de musique africaine.

Source : Ouest-France, 20 novembre 2015

Retour sur l’Assemblée Générale

Petit retour suite à l’Assemblée Générale de l’association qui a eu lieu le 7 novembre 2015 :

agDes projets humanitaires concrets avec Banna Sénégal

Samedi soir, une quinzaine de personnes assistaient à l’assemblée générale de l’association humanitaire Banna Sénégal solidarité jeunes, à l’espace Ti-Laouen.

Nombreuses manifestations sur la commune

En présence de l’adjoint au maire (et membre de l’association) Sylvain Dubreuil, les responsables de Banna Sénégal sont revenus sur les nombreuses activités de l’association en 2015. La coprésidente Mathilde Pennanguer a dressé le bilan des animations proposées par l’association au cours de l’année : « En 2015, nous avons beaucoup sollicité les bénévoles de l’association pour les diverses manifestations, mais nous avons aussi reçu un énorme soutien de personnes extérieures, des écoles, des commerçants et de la municipalité, car nous sommes seulement 15 membres. Nous les remercions. Vente de livres à la médiathèque, vente de calendriers à Intermarché, randonnée VTT et marche, forum des associations, marché de Noël et accueil de la délégation venue du Sénégal en septembre : l’année a été riche en événements ».

La préparation et la réalisation du séjour

Aéla Cottier Garin, coprésidente a enchéri : « Mais ce qui nous a réellement pris le plus d’énergie en 2015, ce fut l’organisation du séjour de 13 membres au Sénégal, en juillet 2015. Le dernier séjour datait de 2011 et la plupart des membres actuels n’étaient jamais allés au Sénégal. Cette année, nous avons décidé de nous concentrer sur l’écriture du projet et les demandes de subvention, car ce séjour coûte plus de 20 000 € à l’association. Le séjour a permis de réaliser nos objectifs, rencontrer tous nos partenaires, distribuer tous les dons et surtout cela a créé des liens entre nous ».

La suite du projet

Mylène Pérez, trésorière de l’association, a rappelé les dates des prochaines animations de Banna Sénégal : le marché de Noël (12 et 13 décembre), la randonnée (27 mars), la journée sénégalaise (28 mai). Elle a annoncé un partenariat avec la classe de BTS commerce de Kerneuzec pour la vente de calendriers (projet de séjour au Sénégal pour les élèves). L’adjoint au maire Sylvain Dubreuil est chargé de piloter le groupe de travail qui s’est constitué à la suite de la visite de l’adjoint au maire de Pikine sur la commune en septembre dernier. Samedi soir, huit nouveaux membres sont entrés dans l’association et Julia Daniel remplace désormais Lucie Moysan au poste de trésorière adjointe, tandis que Coline Le Roux sort également du conseil d’administration. Ce vendredi 13 novembre, à 19 h, à la salle Jean-Moulin, les responsables de l’association organisent une projection de photographies réalisées lors du dernier séjour, ouverte à tous. Entrée gratuite.

Source : Ouest-France, 13 novembre 2015

Projet de jumelage

L’association Bannalec Sénégal Solidarité Jeunes a dressé les bilans de son année lors de son assemblée générale, samedi, salle Ti-Laouën, en présence d’une quinzaine de personnes dont l’adjoint au maire, Sylvain Dubreuil. Ce dernier a confié qu’un jumelage était envisagé, « un groupe de travail va se constituer, pour être dans l’utile et l’efficace sur place ». Les coprésidentes, Mathilde Pennanguer et Aela Cottier, sont revenues sur les différentes manifestations de l’année, soulignant : « à chaque fois, nous avons été fortement soutenus par de nombreux bénévoles extérieurs. L’association est désormais reconnue pour son investissement au Sénégal. Deux subventions, de 2.000 EUR chacune, ont été obtenues ». À propos du séjour effectué cet été, le regret de n’avoir pu gérer le container a été exprimé, mais les liens avec les partenaires ont été renforcés et les membres du groupe sont davantage soudés. La grande satisfaction : « Toutes les actions prévues ont été menées, avec même des opérations improvisées en plus ». Mylène Perez, trésorière, a exposé le bilan financier, insistant sur le succès des calendriers et de la randonnée.

Une projection demain

Au chapitre des projets : participation au prochain marché de Noël local ; la rando marche et VTT le 27 mars ; une journée sénégalaise le 28 mai et un partenariat avec une classe de BTS Force de vente, de Kerneuzec. Une exposition photos est également prévue en janvier, à la médiathèque, pour raconter le dernier voyage. Mais d’ici là, une projection, ouverte à tous, aura lieu demain, à 19 h, salle Jean-Moulin, pour décrire le travail accompli et répondre aux interrogations du public. Le bureau a réélu à sa tête les deux coprésidentes, Mylène Pérez a été maintenue à son poste et sera secondée par Julia Daniel. Hélène Toulgoat a conservé le secrétariat, mais le poste d’adjoint reste à pourvoir

Source : Le Télégramme, 12 novembre 2015